Ce qu’il y a de bien avec les goodies virtuels de Raphael et de son équipe, c’est qu’on n’est pas obligé de les lire pour les jauger. On sait d’avance que la qualité sera au RDV. J’ai d’ailleurs failli poster cette production sur ce blog avant même de la visionner..mais la curiosité aura quand même été plus forte.

Encore une fois, on n’est jamais déçu avec ce thème souvent abordé, rarement concrétisé, qu’est le poids que peut/devrait prendre la data dans les processus de gestion/decision d’un site ecommerce (et pas que). Voyez plutot :


0 commentaires

Commentaires clos.